Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J'ai eu mon bac, en série littéraire, il y a un nombre certain d'années maintenant. Mais depuis deux ans, je m'y replonge, je revis les révisions, le déroulé des épreuves jour après jour, l'attente des résultats. Tout a commencé en décembre 2012 avec la rédaction de plan de compositions d'histoire pour un hors-série du journal Le Monde (Réviser son Bac avec Le Monde) et les éditions Rue des Ecoles. Puis à partir de janvier 2013 j'ai accompagné une élève de Terminale ES. Nous avons travaillé la méthodologie des révisions, la rédaction des dissertations. J'ai appris beaucoup de choses en économie et sciences sociales (ce n'est pas parce que l'on est prof que l'on cesse d'apprendre !), me suis baignée à nouveau dans la philosophie avec un grand plaisir. Et j'ai attendu le mois de juin, puis le mois de juillet, avant d'avoir le coup de téléphone : oui, elle a eu son bac, du premier coup et elle s'envole vers l'Université. Mon deuxième bac !

Cette année, je (re)passe mon Bac

Cette année, c'est le bac de Français qui me préoccupe. Et tout particulièrement parce qu'il est le point d'orgue d'une très belle histoire, celle d'un partage de huit années de vie avec C.

C. est venue pour la première fois chez moi alors qu'elle était en CM2, au printemps 2006.

J'ai vu grandir cette petite fille au rythme des heures de soutien, d'aide aux devoirs, des cours particuliers. Je l'ai vu traverser les conseils de classe et les bulletins défaitistes. Ses professeurs ne donnaient pas cher de son avenir.

Le collège a été une épreuve, pour elle, pour sa mère, parfois pour moi aussi. Et puis à la fin de sa troisième, elle avait enfin un projet.

Sa mère d'abord y a cru et s'est battue.

Le collège, dubitatif, a néanmoins donné son accord, du bout de la plume. La petite fille est devenue une jeune femme, qui a quitté sa famille pour devenir interne, qui a redoublé… d'efforts, et a travaillé avec un acharnement inimaginable. Je l'ai accompagnée encore un peu en Seconde, plus pour la soutenir moralement que pour les contenus scolaires sur lesquels elle passait des heures seule. Cette année, je ne l'ai vu qu'une fois professionnellement, pour lui dire… de mieux manger, de dormir, de prendre un peu de temps pour elle. Après toutes ces années à la pousser à prendre du temps pour sa scolarité, quel retournement de situation ! Aujourd'hui elle est pour moi plus un membre de la famille qu'une élève, tout comme sa mère, qui est une amie. Elles ont vu mes propres enfants grandir, C. a connu tous mes bureaux, qui changeaient de place au fur et à mesure de l'agrandissement de la maison, de la petite pièce au mur non enduits, au grand bureau tout équipé.

C. passe en Terminale avec les félicitations de ses professeurs, et prépare son bac de français. Elle m'a confié que je n'y étais pas pour rien et cela fait très chaud au coeur.

C., cette année nous sommes trois à passer le bac : toi, ta mère et moi. Et nous y croyons très fort !

Tag(s) : #Instants de vie

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :